Happy Thanksgiving !

Pour ceux qui se poseraient la question : non, fêter Thanksgiving n’est pas une tradition tchèque. En fait, les américains de l’école ont lancé l’idée de faire un grand « potluck » de Thanksgiving jeudi dernier, dans la « party room » de la résidence universitaire.

Un « potluck », c’est en fait un repas où chacun apporte quelque chose, et tout le monde partage. Plutôt sympa ! Il y avait beaucoup d’américains, on a donc pu goûter aux plats traditionnels de Thanksgiving : purée de pommes de terre, tarte à la citrouille, gelée de cranberries… et évidemment, la dinde de Thanksgiving, un sacré morceau de près de 9 kilos, ils rigolent pas avec la bouffe aux USA. Comme personne ne dispose d’un four dans la résidence, ils ont fait cuire le monstre chez mon ami Diego, à l’autre bout de la ville, et l’ont ensuite transportée en tram !

1484143_182342171962262_307469835_n

9 kilos de dinde…

On a donc eu droit à de la salade grecque, un plat de Singapour avec des nouilles, des coquilles Saint-Jacques et des épices (excellent !), de la soupe chinoise, des crêpes à la confiture, des brownies… Avec mon amie Katha on a tenté de faire des muffins à la pomme, mais ils n’ont pas vraiment gonflé comme des vrais muffins, ça ressemblait plutôt à des mini tartelettes… Mais c’était bon quand même !

Happy Thanksgiving !

Le Musée Juif de Prague

Je crois que je n’avais plus fais de sortie scolaire depuis le lycée, mais aujourd’hui, dans le cadre d’un de mes cours (Economic integration of central Europe to the EU), notre avons eu droit à une visite guidée du Musée Juif, et cela gratuitement !

Le vieux monsieur qui nous a fait la visite avait l’air d’avoir plus de quatre-vingt ans, mais il n’avait pas changé la photo sur son badge de guide depuis au moins une trentaine d’années : un peu comme sur les permis de conduire de nos parents ! Il nous a raconté un certain nombre d’anecdotes. Il a par exemple fait visiter le cimetière juif à … Bill Clinton ! Là, on s’est dit qu’on avait vraiment affaire à quelqu’un d’important.

Fondé en 1906, le musée regroupe plusieurs synagogues et un cimetière. Pendant la seconde Guerre Mondiale, les nazis avaient l’intention d’en faire un musée d’une « race disparue », et c’est pour cette raison que tout est resté intact. Ils ont même contribué à enrichir les collections en y apportant des objets provenant des communautés juives de Bohème et de Moravie. Ironique, non ?

Les photos n’étaient malheureusement pas autorisées, mais au nom de la liberté de l’information, je suis parvenue à prendre quelques clichés clandestins !

Le cimetière

DSCN1991

Celui-ci est vraiment différent des cimetières qu’on a l’habitude de voir. La première tombe date de 1439, la dernière de 1787. Les pierres tombales sont disposées de telle manière qu’elle semblent s’effondrer les unes sur les autres. Il y aurait près de 12 000 tombes, empilées parfois les unes sur les autres, par manque de place.

DSCN1995

Pendant l’office religieux, le rabbin lit un passage d’une Torah manuscrite, et lorsque celle-ci est trop usée pour être lue correctement, elle est enterrée dans le cimetière, comme un être vivant ! La seule différence, c’est qu’elle n’a pas de pierre tombale. Du coup, personne n’a aucune idée d’où ont été enterrées les ancien exemplaires de la Torah…

La Synagogue Pinkas

DSCN1985

Il s’agit d’un mémorial aux victimes de la Shoah. Les noms de près de 80 000 tchèques y sont écrits. Une salle contient également des dessins d’enfants détenus dans un camp de concentration. C’est assez poignant !

DSCN1986

La Synagogue Vieille-Nouvelle

Achevée en 1270, il s’agit de la plus vieille synagogue d’Europe ! Selon la légende, le corps du Golem, créature de la mythologie juive, reposerait dans le grenier de cette synagogue. Pourtant, il n’existe pas d’escalier pour y accéder, donc on n’a pas vraiment pu vérifier !

A l’entrée, ils distribuent des kippas en papier, pour les hommes qui souhaitent la porter. Nous les filles, on n’a pas eu le droit de la mettre sur notre tête, mais on a quand même pu l’emporter en souvenir !

La Synagogue Espagnole

DSCN2007

Vraiment magnifique, on se croirait à l’Alhambra de Grenade. Mes photos ne sont pas terribles, mais c’était difficile d’avoir du recul pour avoir un angle assez grand, et sans flash en plus…

DSCN2002

Pour finir, avec quelques étudiants du groupe, nous sommes allés prendre un café dans le bar de l’Université Charles, dans la Vieille Ville. J’envie beaucoup les étudiants de cette université qui ont à leur disposition ce café-bar tranquille, pourvu de fauteuils moelleux et où ils servent un excellent chocolat chaud !

Vyšehrad

Voilà un petit moment que je n’ai rien publié ici ! C’est que j’ai du travail, les examens de mi-semestre ont commencé, et puis j’ai plein de travaux à rendre, des exposés en classe… Bref, ici on ne chôme pas !

Le week-end dernier, je suis allée me balader avec mon Namoureux fraîchement débarqué à Prague (et reparti si vite !), à Vyšehrad, ancienne citadelle située sur une colline un peu au sud du centre historique. Pour un lieu historique c’était très calme, les touristes préférant s’agglutiner sur le pont Charles ou sur la place de la Vieille Ville… Les arbres en automne donnaient une belle couleur au paysage, et les chemins bordés de vieux lampadaires et de banc faisaient un peu penser à un jardin anglais. Malheureusement j’ai pris peu de photos…

Les quartiers autour sont plutôt industriels, du coup il y a des cheminées un peu moches dans le paysage, mais la vue sur la Vltava est magnifique.

DSCN1821

Quel beau reflet du soleil sur l’eau, ça brille, ça fait des paillettes !…

L’église Saints-Pierre-et-Paul a une jolie façade, mais on n’y est pas entrés. Le plus intéressant à mon avis est de visiter le cimetière attenant. C’est un peu le Père Lachaise de Prague : Bedřich Smetana, Antonín Dvořák et Alfons Mucha y sont enterrés. Certaines tombes sont carrément des œuvres d’art ! Là encore j’ai oublié de sortir mon appareil photo. Peut-être  que j’ai trouvé bizarre de photographier des tombes, ou alors c’est parce que j’étais complètement fascinée par cette balade dans les allées du cimetière que je n’ai pas immédiatement pensé à en faire un reportage !

Eglise Saints-Pierre-et-Paul de Vyšehrad

Eglise Saints-Pierre-et-Paul de Vyšehrad